Visite de la cantine

Jeudi 13 octobre, nous avons eu l’opportunité de visiter la cantine et d’avoir un entretien avec Mme Cahuzac (Responsable de site), Mme Martinelli (Responsable du personnel municipal sur le secteur) et M. Dauba.

Etaient présent pour la PEEP : Déborah Poullain, Anne Genay, Claudia Tillement et Amaury Beaudouin.

Le but de cet entretien était de se rencontrer et de comprendre le fonctionnement de la cantine et de la récréation de midi.

La pause méridienne s’étend de 11h30 à 13h30 et est sous la responsabilité de la mairie. Le personnel municipal est composé d’une équipe de 14 personnes (2 de plus que l’année dernière). A partir de 11H30, il y a 4 dames de cantine en surveillance dans la cour, plus une qui passe dans la cour avec un panneau sur lequel est inscrit le nom des classes qui doivent aller à la cantine.

A l’entrée de la cantine, une dame de cantine vérifie que tous les enfants appelés soient bien là, en contrôlant avec la liste éditée en fonction des enfants ayant “badgé” le matin.

En début de service, il y a 3 personnes au self, 3 à la vaisselle et 4 en salle pour surveiller et aider les enfants qui en ont besoin. A l’entrée de la cantine, les enfants prennent leur plateau, couverts, verre et passent au self pour choisir leur plat.
Les menus sont élaborés par une diététicienne et communs à toutes les écoles publiques  ; Mme Cahuzac signale toutefois qu’il y a beaucoup de perte, les menus ayant pour but de proposer des repas variés et équilibrés… qui ne sont pas toujours dans les habitudes alimentaires et les goûts des enfants.
Mme Cahuzac invite les parents qui ont besoin de lui dire quelque chose en particulier (allergie de l’enfant, problème, etc…) à venir lui dire le matin à l’ouverture de l’école ou en l’appelant au téléphone à l’école.

Les enfants ont le droit de parler entre eux mais le niveau sonore montant très vite (la salle pouvant accueillir 130 enfants au même moment), le personnel de cantine leur demande souvent de faire silence.
Il semble que certains enfants aient compris qu’ils n’avaient pas le droit de parler du tout alors qu’en fait elles demandent juste à ce qu’ils parlent moins fort.

Mme Cahuzac est d’accord pour trouver un moment avant le service prochainement pour expliquer aux enfants que si elles crient c’est uniquement pour se faire entendre parce qu’ils sont nombreux. Elle leur rappellera également qu’ils peuvent les appeler autant que besoin pour découper la viande, etc… (il faut lever le doigt pour appeler) .

Concernant les activités proposées aux enfants durant la pause, Mme Martinelli et Mr Dauba rappellent qu’il est possible de proposer des activités pour compléter ce qui est déjà réalisé par Chantecler et financé par la Mairie. Toutefois ces activités devront être gratuites (le budget alloué étant déjà atteint avec les activités actuelles), et doivent forcément être dans un cadre associatif ou professionnel pour des raison de responsabilité juridique.
A noter qu’un étudiant est déjà attendu à l’école dans les semaines qui viennent pour compléter les activités.

 

Pour compléter :

Déroulement de la pause méridienne

Compte-rendu de visite du SIVU